Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

THIERENBACH Histoire et message
> Pour votre séjour > Pour votre pèlerinage galerie photo agenda

La Basilique Notre-Dame de Thierenbach

C’est vers 730 que des moines bénédictins établis à quelques kilomètres de là, dans le vallon de Murbach auraient créé à proximité du ruisseau le Rimbach des métairies et un oratoire. A cette époque, une légende commença à circuler : des enfants jouant dans les prés aperçurent dans le ruisseau une image de la Vierge qu’ils fixèrent ensuite sur un arbre. Plus tard, cette image fut apportée dans un oratoire gardé par un ermite. Quatre siècles plus tard, en 1125 un jeune homme de Soultz, atteint d’une maladie incurable fit le vœu qu’en cas de guérison il donnerait tous ses biens à la Vierge. Il fut transporté à Thierenbach et son vœu fut exaucé. Il se fit moine à Cluny et réussi à convaincre le père Abbé de se rendre à Thierenbach. Celui-ci, saisi par le charme du site et le rayonnement du pèlerinage décida d’y implanter une église. A travers les siècles, le prieuré connaît une histoire mouvementée : un incendie en 1276, des pillages en 1525, et de terribles destructions en 1640 durant la Guerre de Trente Ans. En 1690 la communauté reconstruit les bâtiments en ruines mais ceux-ci s’écrouleront à la suite de violentes intempéries. Le prieuré fut une nouvelle fois reconstruit, puis une nouvelle église de style baroque (consacrée en 1731) sera érigée par l’architecte Peter Thumb.

A la Révolution française de 1789 le prieuré est supprimé puis mis en vente comme bien national en 1791. A partir du rétablissement de la paix religieuse et le pèlerinage sera officiellement administré par les prêtres séculiers de Soultz. Durant la guerre de 1914-18 la Basilique est située tout près du front. A la fin de la guerre, les bâtiments seront restaurés et un clocher néo-baroque à bulbe est édifié en 1932. En 1936 le sanctuaire de Thierenbach est élevé au rang de basilique mineure. Durant la guerre de 1939-45, Thierenbach fut épargnée. En 1946 fut édifiée la chapelle des confessions et à partir de 1950 la nouvelle galerie des pèlerins de style néo-roman. La dernière restauration intérieure a été réalisée dans les années 1980.

Évènement 2016 : Une même date, un horaire unique pour un événement qui se déroulera en simultané dans les 17 villes membres de l’association des Villes Sanctuaires ; c’est ainsi que se déroulera la deuxième édition de la 25ème heure des Villes Sanctuaires, le 29 octobre.
Rechercher