Église versus basilique, chapelle, cathédrale...

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi ce bâtiment qu’on aurait pu appelé église était en fait une chapelle ? Et pourquoi cet immense édifice se révèle être une basilique et pas une cathédrale ? Est-ce lié à la taille, à l’époque de construction, ou à la communauté qui l’occupe ? Une question de reliques ou de saint ? On lève le mystère sur ce qui différencie les appellations en partageant nos éléments de réponse.

Le terme « Église », avec une majuscule, évoque au sens large l’ensemble de tous les baptisés qui ont foi en Jésus Christ ressuscité. Son chef spirituel est le Pape. Elle est organisée en paroisses, en diocèses. 
A partir du IIIème siècle, une église désigne aussi un bâtiment consacré au culte chrétien dans lequel se réunissent les membre de l'Église pour célébrer la messe.
Cathédrale, basilique, chapelle, abbatiale, prieurale, collégiale, sont toutes des églises dédiées à la célébration du culte. Afin de déterminer ce qui les différencie, voici quelques définitions.

Cathédrale
C’est l’église principale d’un diocèse où se trouve le siège de l’évêque du lieu, symbole de son autorité et de sa mission apostolique. Elle tire son nom de la cathèdre siège réservé à l’Evêque.
Chartres, Le Puy-en-Velay.
Abbatiale
Elle désigne l’église d’une abbaye. L’abbatiale est toujours entourée d’un monastère, d’un cloître, de salles diverses comme un réfectoire, une bibliothèque...
Le Mont Saint Michel.
Basilique
Le terme de Basilique remonte à l’époque romaine quand les chrétiens ont construit leurs premières églises sur le modèle des « basilica » bâtiments publiques de l’empire romain.
Il s’agit d’une église particulière qui obtient son titre par décision du Pape parce qu’elle est construite sur le tombeau d’un Saint, en contient les reliques, ou parce que le lieu fait l’objet d’un pèlerinage. Une cathédrale peut aussi être une basilique dès lors qu’elle remplit les conditions listées ci-dessus.
Lisieux, Saint-Maximin et La Sainte-Baume, Lourdes, Ars-sur-Formans, Paray-le-Monial, Thierenbach, Vézelay, Rocamadour, Sainte-Anne-d’Auray, La Salette, Alençon, Le Puy-en-Velay, Chartres.
Chapelle
Elle peut désigner une église qui n’a pas le statut d’église paroissiale, une pièce réservée au culte dans un lieu privé comme un château, une maison, un séminaire. Les chapelles sont aussi situées sur les parties latérale d’une église. Par contre elle dispose toujours d’un autel, et parfois elle contient de saintes reliques.
Alençon, Nevers...
Prieurale
Église placée sous l’autorité d’un, ou d’une Prieure. Elle est rattachée à un prieuré et autrefois réservée aux moines.
Souvigny, Paray-le-Monial
Collégiale
On l’appelle toujours ainsi, mais cette église, confiée à un collège ou chapitre - un groupe - de prêtres appelés chanoines, ne reçoit plus nécessairement l’office divin chanté, ce qui faisait, à l’origine, sa spécificité.
Cathédrale de Chartres
Cathédrale de Chartres
Maitre Autel basilique Ste-Anne-d'Auray
Maitre Autel basilique Ste-Anne-d'Auray
Abbatiale du Mont-Saint-Michel
Abbatiale du Mont-Saint-Michel
Office dans la basilique de Vézelay
Office dans la basilique de Vézelay
Ensemble prieural de Souvigny
Ensemble prieural de Souvigny
Basilique de Vézelay