Où dormir, où manger ?

Un coup de pouce pour bien préparer votre séjour à Chartres : hébergements de vacances, accueil pèlerins, restaurants !

Trouver un hébergement à Chartres et alentours

Vous êtes plutôt camping, chambre d’hôtes, hôtel, résidence de tourisme, gîte, meublé, auberge de jeunesse ou globe trotteur en camping-car ?

C’ Chartres Tourisme offre sur son site internet un large choix d’hébergements à Chartres même, ou dans les alentours. Séjourner dans cette ville du Val de Loire à 1 heure de Paris, c’est faire le choix entre la ville basse, avec ses
quartiers historiques, ses lavoirs et ponts de pierre, et la ville haute, sa cathédrale gothique classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, les couleurs et les senteurs du marché sous la halle de la place Billard, et les frémissements des commerces à proximité. Vous pourriez choisir de rester à l’écart des mouvements de la ville, loin des lumières artificielles et observer les étoiles dans un environnement si souvent traversé par Louis XIV, roi Soleil, pour rejoindre le château de Maintenon. En fait, en ville ou en campagne, dans une jolie demeure XIVème, un moulin à eau du XVIème, un camping ou une ancienne ferme en pleine nature, un hôtel avec vue sur les flèches de l’immense cathédrale ou sur la rivière, une cabane forestière sur les bords d’un étang, gîte ou meublé, le choix est cornélien. Parcourez la liste complète des hébergements et faites votre choix.

Trouver un hébergement à Chartres et alentours

Choisir un restaurant à Chartres ou à proximité

Pèlerin sur les routes, touriste d’un jour, ou famille en séjour, trouvez la table qui vous convient.

Chartres est au coeur du département d’Eure et Loir, réputé pour ses terres céréalières de la Beauce. La ville baigne dans la coulée verte et boisée des bords de l’Eure. A moins d’une heure à l’ouest, le Parc Naturel Régional du Perche, et à l’est, celui de la Haute vallée de la Chevreuse, lui confèrent un environnement naturel de première qualité.  Une terre qui rime avec gastronomie et qui le revendique au travers de son label « Terres d’Eure-et-Loir » invitant à manger local. Alors adeptes du “locavorisme”, qu’allez vous manger à Chartres ?

Un apéritif en terrasse autour d’un pâté de Chartres (inscrit à l’inventaire du patrimoine culinaire reconnu patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO), un fromage de chèvre, ou des chips de pomme de terre locales Belsia, une Eurélienne pour les amateurs de bière (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé) ou un verre de Beauceronne citron glacé pour ceux qui ne consomment pas d’alcool. Ce moment convivial pourrait se prolonger par une poule au pot ( dernier week-end de février-début mars, lors de “ la semaine Henri IV “) et pour finir sur une note sucrée ne passez pas à côtés de quelques macarons ( spécialité locale ) à la pause goûter.
La poule au pot n’a pas l’exclusivité à la carte, n'hésitez pas à consulter la liste des restaurants de chartres et des alentours et faites votre propre choix.

Choisir un restaurant à Chartres ou à proximité

lundi
10 décembre
6° / 8°