À faire sur place, Agenda

Un patrimoine religieux inspirant, l’Art qui se conjugue à tous les temps, Paray-le-Monial, nichée dans la campagne Bourguignonne, est une étape peu banale. A vélo via les voies vertes, en bateau sur les canaux, venez comme vous voulez pour participer aux fêtes sacrées ou profanes.

A faire sur place

  1. 1

    Rencontrer un chapelain pour découvrir le message de Paray-le-Monial

    En savoir +

    Chaque jour à 15h00, rendez-vous à l’accueil des pèlerins face à la Chapelle des Apparitions.
    Laissez-vous guider sur un parcours spirituel pour entendre un des pères chapelains des sanctuaires vous raconter le message transmis par Jésus à sainte Marguerite-Marie au XVIIème siècle. On s’immerge dans l’histoire des origines des sanctuaires et des apparitions de Jésus à sainte Marguerite-Marie au travers d’un DVD diffusé dans une salle dédiée. En été, on se met en marche aux côtés d’un père chapelain pour visiter la Chapelle des Apparitions et celle de La Colombière. Un temps de prière est proposé pour soulager, éclairer et ouvrir son cœur.

  2. 2

    Manger une entrecôte charolaise et des œufs en meurette 

    En savoir +

    Le bœuf Charolais est la star locale. Il représente 80% du troupeau départemental. Pour entretenir sa silhouette, la belle vache blanche passe les ¾ de l’année dans les prairies du bocage du Charolais-Brionnais. C’est là, au grand air, qu’elle se détend et s’épanouit pour donner une viande persillée à souhait, en faisant l’une des viandes les plus appréciées par les gastronomes du monde entier. Alors chez vous, ou au restaurant, mettez l’entrecôte charolaise au menu.  

    Avant d’attaquer la pièce de viande, goûtez une autre spécialité bourguignonne : l’œuf en meurette. L’œuf poché est délicatement posé sur une sauce au vin rouge de Bourgogne, cuisinée avec des échalotes, oignons, lardons, et champignons. Difficile de résister ? par ici la recette !

     

    Entrecôte charolaise
    Entrecôte charolaise
  3. 3

    S’immerger dans les tesselles à la Maison de la Mosaïque contemporaine

    En savoir +

    Ouvert toute l’année, tous les après-midis.
    Au 15bis quai de l’industrie, à Paray-le-Monial, on découvre un centre d’Art qui trouve ses origines en 1877. A cette époque une fabrique de carreaux de grés céramique fondée par Paul Charnoz, était implantée dans la ville. L’artiste fût médaillé d’or en 1889 à l’Exposition Universelle de Paris pour une fresque de sa création. Visiter la salle d’exposition de la maison de la mosaïque donne envie de s’assoir à l’atelier pour se mettre à l’ouvrage. Il est possible de s’inscrire à un stage pour apprendre à tailler les tesselles et les assembler. Pour l’inspiration ou simplement le plaisir des yeux visitez l’exposition temporaire de mosaïque contemporaine du moment. 2018 sera l’année de la mosaïque à Paray-le-Monial avec un programme d’animations “Mosaïssime”.

    L’office de tourisme propose un circuit autour des œuvres temporaires ou permanentes qui décorent la ville.
     

    Maison de la Mosaïque contemporaine
    Maison de la Mosaïque contemporaine
  4. 4

    Revivre l’épopée industrielle au Musée Paul Charnoz

    En savoir +

    Ouverture en juillet août tous les jours (sur rendez-vous le reste de l’année)
    Pourquoi faut-il visiter ce musée ?

    • Pour comprendre l’histoire de l’usine et de la céramique d’art à Paray-le-Monial.
    • Découvrir un savoir-faire et les technologies à son service.
    • Entrer dans le quotidien des anciens employés qui partagent des anecdotes au sujet de leur lieu de travail.
    • S’émerveiller face à deux œuvres monumentales réalisées par Paul Charnoz, primées lors de l’Exposition Universelle de Paris en 1889 et 1900. 
    • Admirer la création de l’artiste mosaïste Gérard Brand dédiée à Paul Charnoz.
    • Visiter l’exposition estivale en lien avec les métiers de la céramique ou les arts et traditions populaires.
  5. 5

    Goûter à la quiétude du cloître. 

    En savoir +

    Ouvert tout l’année de 9h à 19h - gratuit.
    Vous êtes en quête d’inspiration, de calme, de sérénité ? Rendez-vous dans le cloître voisin de la basilique. Construit au XVIIIème siècle, et restauré en 1986, il est composé de quatre carrés de verdure et d’un puit en son centre, le tout entouré de galeries ombragées. Si ces dernières accueillent ponctuellement concerts, expositions, ou salons, le jardin, lui, est planté de plantes et arbustes dont le parfum délicat participe à l’enchantement. Une signalétique présente des végétaux cultivés au Moyen-Age et leur utilisation.

    Goûter à la quiétude du cloître. 
    Goûter à la quiétude du cloître. 
  6. 6

    Profiter de la nuit pour voir les illuminations du vieux Paray

    En savoir +

    Après avoir arpenté ces mêmes pavés de jour pour un peu de shopping, de nuit, le cœur historique et médiéval de la ville invite à un tout autre voyage. Rien ne peut détourner le regard des monuments sous les projecteurs, quand le reste de la ville, autour, s’efface dans la pénombre. C’est un moment pour laisser libre cours à son imagination, se transposer au Moyen-Age, avoir la chaire de poule dans les petites ruelles. Le regard s’attarde sur l’hôtel de ville, chef d’œuvre de la Renaissance, les maisons à colombages, la Tour Saint-Nicolas, ancienne église du XVIème siècle, ainsi que le musée du Hiéron et sa façade monumentale.

    Illuminations du vieux Paray
    Illuminations du vieux Paray
  7. 7

    Visite guidée ou audioguidée de la Basilique du Sacré-Cœur

    En savoir +

    Toute l’année, pendant les horaires d’ouverture de l’Office de Tourisme de Paray-le-Monial, on découvre la basilique du Sacré-Cœur au travers d’un audio-guide. L’objet permet de choisir son propre rythme dans la découverte historique et architecturale du monument. Chaque jour, pendant les mois de juillet et d’août, à 14 h 30 au départ de lOffice de Tourisme, c’est un guide, de chaire et d’os, qui vous emène sur les traces des bâtisseurs et répond à toutes questions.

    L’une ou l’autre des solutions vous invite à remonter au Xème siècle sur les fondations de la construction de cet imposant chef d’œuvre de l’architecture romane, et à rencontrer Hugues de Semur au XIIème siècle, grand abbé de Cluny.
     

    Visite guidée ou audioguidée de la Basilique du Sacré-Cœur
    Visite guidée ou audioguidée de la Basilique du Sacré-Cœur
  8. 8

    Participer à une procession lors des Fêtes de sainte Marguerite-Marie et les Fêtes du Sacré-Coeur.

    En savoir +

    Deux fêtes inscrites dans l’histoire religieuse de la ville. 
    Les premières célèbrent sur plusieurs jours (mi-octobre) celle qui a vu le Christ entre 1673 et 1675, puis transmis son message d’amour : Marguerite-Marie Alacoque. 
    Les deuxièmes se tiennent le troisième vendredi avant la pentecôte. On s’y laisse guider par le Christ dans les mystères de l’Amour.
    Deux rendez-vous pour grandir spirituellement. Au programme, louanges, prières, enseignements, messes, processions dans les jardins de la visitation, rencontres, témoignages, veillées aux flambeaux, vénération des reliques, confessions...
     

    Procession fêtes du Sacré-Coeur.
    Procession fêtes du Sacré-Coeur.
  9. 9

    Faire du vélo sur les voies vertes le long du canal ou le long de la Loire

    En savoir +

    Faire du vélo dans un environnement sain et sécurisé avec ses enfants, c’est possible en empruntant les voies vertes. En selle depuis Paray-le-Monial, on rejoint le chemin de halage qui longe le canal du centre de Chalon à Digoin (tronçon de l’EuroVelo 6 en France) pour traverser collines et charmants villages, et découvrir l’ingénieux pont canal sur la Loire à Digoin.
    Pour se laisser charmer par la Loire, fleuve royal et sauvage, on emprunte une voie verte sur 16,5 km, au calme, de Paray-le-Monial à Digoin, où on rejoint le canal latéral à la Loire jusqu’à la ville thermale de Bourbon-Lancy. Un nouveau tronçon de 60 km en direction sud vous emmène sur l’ancienne voie ferrée entre Paray-le-Monial et Roanne, alors prêts partez !
    L’office de Tourisme est labellisé “accueil vélo”, garantissant un service de qualité auprès des touristes à vélo.
     

    Vélo sur les voies vertes
    Vélo sur les voies vertes
  10. 10

    Découvrir les Trésors du Musée du Hiéron

    En savoir +

    Ouvert du 17 mars au 7 janvier
    Le bâtiment est original par son apparence qui allie à la fois style classique et architecture métallique. A l’intérieur, 700m2  sont dédiés à la présentation de collections anciennes et contemporaines. Voici les bonnes raisons de visiter le musée : 

    • Se laisser subjuguer par la “Vita Vitæ”, œuvre monumentale, haute de 3 mètres, réalisée par le joaillier Joseph Chaumet. 9 scènes et 138 statues pour illustrer la vie de Jésus. Un “ trésor national ” composé d'albâtre, de marbre bleu, d’or, d’ivoire, de diamants et de rubis.
    • Attiser sa curiosité pour l’art sacré. 
    • Participer à un atelier créatif et pédagogique.
    • Suivre une visite guidée sur le thème “ L’art au service de la foi ” (réservée aux groupes).
    • Assister à un concert ou à une conférence.
    • Y retourner pour voir une expo temporaire.
    • Savourer un moment d’échange et de partage en famille.
    Musée du Hiéron
    Musée du Hiéron

Agenda

  • Du
    30 mars
    Au
    01 sept.
    2019

    Expositions par la maison de la mosaïque contemporaine

    Paray-le-Monial
    En savoir +

    Tous les jours du 30 mars au 03 juillet 2019, à la maison de la mosaïque de Paray-Le-Monial, l’exposition « Variations françaises (4) » invite à découvrir les œuvres de mosaïque contemporaine des artistes françaises Malika Ameur et Lilie Leglaonec

    Pour continuer son tour du monde des artistes mosaïstes contemporains, l’été offre une nouvelle exposition internationale dans la Tour Saint-Nicolas à partir de juillet jusqu’en septembre. En 2019, on découvre les œuvres de trois mosaïstes incroyables, l’alsacien Gérard Brand, l’italien Giulio Menossi et l’américaine Lynne Chinn.

    œuvre de Malika Ameur
    œuvre de Malika Ameur
  • Du
    23 juin
    Au
    08 sept.
    2019

    Festival d’été

    Paray-le-Monial
    En savoir +

    Trois lieux emblématiques de Paray-Le-Monial résonneront au son de la musique classique cet été pour offrir aux mélomanes un nouveau festival à inscrire dans leur agenda.

    L’association « les amis de la musique en Charolais-Brionnais-Bourbonnais » a choisi le cloître et la salle des boiseries, le musée d’art du Hiéron et la basilique du Sacré Cœur pour partager son amour pour  la musique classique et la rendre accessible au plus grand nombre. Au programme des concerts de musique de chambre, ancienne, vocale, du Moyen-Age ou Renaissance interprétée par de grands solistes (Roustem Saitkoulov, piano), des ensembles incontournables de la musique sacrée (Gilles Binchois, Musica Nova, Cappella Mariana) et de jeunes talents (Olivier Fortin, clavecin, Jonas Nordberg, théorbe).
     

  • Du
    29 juin
    Au
    01 sept.
    2019

    Exposition temporaire « Reflets de Nacre » au Musée Paul Charnoz

    Paray-le-Monial
    En savoir +

    Chaque jour de 10h à 12h30 et 14h à 19h en juillet et août. 
    Le musée, qui retrace l’histoire de l’industrie céramique à Paray-Le-Monial, profite de l’été pour offrir un éclairage nouveau sur cet art dans lequel Paul Charnoz excellait. Il propose une exposition temporaire qui présente les métiers de la céramique ancienne, l’art de la céramique contemporaine ou les arts populaires. 
     

vendredi
19 juillet
30°
13° / 30°