Le message du sanctuaire de La Salette

Vers Notre-Dame de La Salette, gravir les montagnes de l’Isère, répondre à l’invitation de Marie, mère de Jésus en choisissant la réconciliation et la conversion de nos cœurs à l’amour : Découvrez l'ADN, le message du sanctuaire de La Salette.

Qui est à l’origine de la fondation du sanctuaire, son contexte de vie ?

Avant le 19 septembre 1846, sur les hauteurs du village de La Salette, dans le massif du Beaumont, au sud de Grenoble, il n’y avait que des alpages… Ce jour-là, le destin de cette contrée a basculé : deux enfants bergers, Mélanie Calvat et Maximin Giraud, témoignent d’une rencontre inouïe qu’ils ont vécue sur le site même de l’actuel Sanctuaire. Ils disent avoir vu une « Belle Dame » en pleurs qui a parlé avec eux et leur a laissé un message « pour tout son peuple ». Cette « Belle Dame » est rapidement reconnue comme Marie, Mère de Jésus. D’abord par les fidèles qui se rendent très vite et en nombre sur le lieu du miracle. Puis, officiellement, par l’autorité ecclésiastique en la personne de l’évêque de Grenoble. C’est justement Mgr Philibert de Bruillard qui rend son mandement 5 ans jour pour jour après l’apparition et la reconnaît comme digne de foi. Le 1er mai 1852 il annonce la construction d’un sanctuaire et la constitution d’un corps de missionnaires diocésains pour l’animer. Aujourd’hui, ce sont toujours les Missionnaires de Notre-Dame de La Salette qui sont présents au Sanctuaire, aux côtés des Sœurs de Notre-Dame de La Salette et de nombreux laïcs… C’est probablement un cas unique dans l’histoire de l’Eglise où une apparition de la Vierge Marie a donné naissance à deux congrégations religieuses. Aujourd’hui elles font connaître La Salette dans une trentaine de pays.

Quel est le message véhiculé depuis toujours par le sanctuaire ?

Le message transmis au Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette est d’abord celui de Jésus Christ, c’est le message évangélique. Il est abordé à travers quelques points spécifiques dont Marie a parlé à Maximin et Mélanie le 19 septembre 1846. Par l’intermédiaire des voyants, tout en pleurant, elle nous adresse un appel pressant en nous invitant à nous réconcilier, à convertir nos cœurs à l’Amour, celui que son Fils a incarné. Elle a donné aux enfants – et à nous tous – des moyens simples pour y arriver : la prière régulière, le respect du dimanche et du Carême… Les paroles de Marie à La Salette résonnent aujourd’hui encore avec une surprenante actualité.

Quelles sont les valeurs qui y sont transmises depuis les origines ?

A La Salette, tout est mis en œuvre afin que le Message de la Mère de Dieu y soit toujours audible, compris et intériorisé. Au cœur de ce message se trouve la réconciliation et la conversion des cœurs. Il peut se décliner de multiples façons, toujours renouvelées : à travers l’attention aux autres, à la création ; la bienveillance, la compassion, l’écoute, l’accueil mutuel. Cette attitude peut ouvrir un chemin nouveau, conduire jusqu’à la guérison intérieure, celle des plaies de l’âme ; aider à renouer des relations distendues ou rompus, à faire face aux difficultés existentielles, à retrouver la vraie valeur des choses. A La Salette, Marie a pleuré ; et une Mère qui pleure comprend beaucoup de choses, elle compatit, elle est à l’écoute, elle console, elle exprime la miséricorde de Dieu.
Un séjour à La Salette est une occasion pour recharger les batteries, faire un break, reprendre des forces, (re)trouver la paix…

Quelle est l’offre qui exprime la singularité du sanctuaire ? Ce qu’on y célèbre, la structure interne, les compétences, comment y est-on accueilli ?

Au cours des décennies, le Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette est devenu très international. Des pèlerins et visiteurs y sont accueillis dans une dizaine de langues. Le message délivré par la Vierge Marie il y a plus de 170 y est toujours partagé : à travers des célébrations liturgiques, processions, films, visites guidées, retraites, conférences, rencontres thématiques etc. A La Salette on est libre, on peut découvrir le site et son message de façon personnelle, à son rythme.
Le Sanctuaire dispose d’une grande structure d’accueil (hôtellerie), complète et autonome. On peut y passer une ou plusieurs nuits : seul(e), en famille ou avec des amis, en groupe organisé.
 

Maximin et Mélanie - les voyants de La Salette
Maximin et Mélanie - les voyants de La Salette
célébration à l'intérieur de la basilique
célébration à l'intérieur de la basilique
Vue générale du sanctuaire
Vue générale du sanctuaire
lundi
10 décembre
-2° / 4°
Apparition de la Vierge