À faire sur place, Agenda

Dans le département de l’Isère, un détour dans l’histoire, une méditation dans la nature, des sensations au fil de l’eau, une retraite au sanctuaire Notre-Dame de La Salette, en Matheysine attendez-vous à vivre des expériences.

A faire sur place

  1. 1

    Randonnées pédestres, équestres ou cyclo

    En savoir +

    La nature, ici, est un immense terrain de jeu. Sportif ou non, vous trouverez forcément une activité à votre pointure.

    Randonnée pédestre, équestre ou cyclo, des centaines d'itinéraires balisés parcourent le territoire. Découvrir le patrimoine architectural, atteindre les sommets, vous dépasser physiquement, chercher les elfes en forêt ou passer un moment au bord de l’eau, c’est possible !

    Des itinéraires de grande randonnée vous attendent également en Matheysine ! 
     

    Randonnées pédestres, équestres ou cyclo
    Randonnées pédestres, équestres ou cyclo
  2. 2

    La Pierre Percée

    En savoir +

    7ème merveille du Dauphiné, il s’agit d’une arche de 3 mètres de hauteur, formée naturellement dans la roche.

    On y accède au bout d’une heure de marche pas trop sportive et majoritairement dans les sous-bois. Départs de Pierre-Châtel ou de La Motte-d'Aveillans. 
    Quelles sont les bonnes raisons de s’y rendre ?

    • A 1220 mètres d’altitude, admirer une vue panoramique sur le plateau de la Matheysine
    • Découvrir la légende du diable accroupi ou s’en inventer une autre
    • Visiter le musée de la Mine Image
    • Voir d’en haut les lacs de Laffrey, Pétichet et des Cordeliers

     

    La Pierre Percée
    La Pierre Percée
  3. 3

    Lacs et rivières

    En savoir +

    D’origine glaciaire, naturels ou artificiels, bien exposés au vent ou abrités, il existe une multitude de lacs sur ce territoire. Pour les adeptes de planche à voile, kite et wakeboard direction le lac de Monteynard. Pour des activités nautiques plus douces - canoë, paddle, voilier, bateaux électriques ou à pédales – préférez les lacs de Laffrey, Petichet, Cordelier, Sautet ou Valbonnais.

    N’oubliez pas de faire une pause bronzage, yoga ou pêche, pendant que les enfants s’amusent sur les aires de jeux.

    Dans les massifs de Taillefer, dans le Parc des Écrins, au gré d’une randonnée vous n’êtes pas à l’abri de rencontrer des décors de rêve, de petits lacs de montagne, des cascades et des rivières mouvementées. Bon plan pour les amateurs de photographie, les naturalistes, et les autres aussi, naturellement ! 
     

  4. 4

    Les sources des Gillardes

    En savoir +

    Une eau transparente jaillit du sous-sol baignant les énormes rochers à la surface. Le cadre est magique : Une épaisse forêt, des falaises abruptes. La multitude de rivières souterraines qui l’alimente, en fait la deuxième résurgence de France après Fontaine de Vaucluse.

    L’eau, en sort puissante, été comme hiver. Plusieurs randonnées pédestres permettent d’y accéder seul, en groupe ou avec des enfants. Sur l’itinéraire, des panneaux explicatifs permettent la compréhension du phénomène. En chemin, vous pouvez rencontrer une jolie vue sur le lac du Sautet, les cheminées de fées, de petites passerelles au-dessus de la rivière, des stalactites en hiver, des fleurs sauvages, et d’incroyables paysages.
     

    Les sources des Gillardes
    Les sources des Gillardes
  5. 5

    Le Parc National des Écrins

    En savoir +

    Créé en 1973, c’est un espace protégé pour sa faune, sa flore, ses paysages, et un patrimoine culturel et historique spécifique. Il est situé entre Grenoble, Gap et Briançon. 7 grandes vallées, des villages, un point culminant à 4102m d’altitude, des cours d’eau, des cascades, des forêts, des refuges, des itinéraires de randonnées pédestres pour accéder au cœur d’un territoire préservé, et en respirer l’air si pur. 

    Des activités sont proposées été comme hiver, pour les petits et les grands, par les animateurs du parc : sorties nature, expositions, ateliers, concours, contes, conférences, rencontres avec des gardes moniteurs sur des thèmes en lien avec la faune et la flore. 
     

    Le Parc National des Écrins
    Le Parc National des Écrins
  6. 6

    Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 

    En savoir +

    A 1800 mètres d’altitude, en 1846, deux enfants bergers veillent sur leur troupeau quand apparait dans une lueur, la Vierge Marie en pleurs. En 1851, l’apparition est authentifiée. Depuis, les pèlerins viennent par milliers pour se recueillir, se ressourcer, et entendre le message de réconciliation et d’espérance transmis par la “Belle Dame” à Mélanie Calvat et Maximin Giraud un jour de septembre. Entouré de blanc en hiver et de vert en été, le sanctuaire a été construit sur un replat au croisement de plusieurs collines dans un panorama à couper le souffle.

    Une basilique, une hôtellerie et un restaurant, une boutique et une librairie, un musée accueillent désormais des pèlerins ou visiteurs venus du monde entier.
    On y vient à pied comme autrefois, en bus, à vélo, à moto ou en voiture.
     

    Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 
    Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 
  7. 7

    La Route Napoléon

    En savoir +

    Déchu le 3 avril 1814 par le sénat après une défaite militaire, Napoléon est forcé à abdiquer et s’exile sur l’île d’Elbe. En 1815, il décide de regagner le continent pour renverser Louis XVIII. Le 1er mars il débarque à Golfe Juan et entame sa remontée vers Paris. La Route Napoléon propose de cheminer sur les traces de l’empereur. 

    En Matheysine deux sites marquants :

    ​Le village de Corps : L’empereur dans son ascension vers Paris s’arrête pour passer la nuit dans le petit village. C’était le 7 mars 1815. Une plaque commémorative permet aux visiteurs d’identifier l’endroit. On y visite également les maisons natales des deux enfants témoins de l’apparition de la Vierge Marie en 1846, à savoir : Mélanie Calvat et Maximin Giraud.

    La prairie de la “Rencontre” à Laffrey : en mars 1815, Napoléon traverse les Alpes et après un départ tôt du village de Corps, il fait halte à La Mure. La prairie de Laffrey est inscrite dans l’histoire pour avoir été le lieu de “ la Rencontre ” entre Napoléon et les troupes royalistes. Alors qu’elle reçoit l’ordre de faire feu sur Napoléon et ses hommes, l’armée du Roi ne peut se résoudre à tirer sur son général qui se tient à terre, désarmé devant elle.  Dans un cri, les “ Vive l’empereur ! ” retentissent et constituent une des plus belles victoires de Napoléon. Une statue de l’empereur sur son cheval immortalise l’évènement. Le paysage vaut le détour également avec une vue sur le lac de Laffrey.
     

  8. 8

    Musée souterrain de la Mine Image 

    En savoir +

    A 40 km au sud de Grenoble, sur la commune de la Motte d’Aveillans, on entre dans l’histoire de l’anthracite du Plateau Matheysin et des hommes qui l’ont extrait pendant plusieurs années. L’exploitation du charbon trouve ses origines dès le Moyen-Age, mais se développe surtout au début du XIXème siècle. Sont recensés ici près de 60 km de galeries. On s’immisce dans le quotidien des mineurs. On découvre aussi leurs outils et la technique d’extraction.
    Une salle d’exposition, un film, et un parcours dans les galeries ouvertes au public où l’on découvre notamment une scénographie sur le travail des enfants au XIXème siècle.
     

    Musée souterrain de la Mine Image 
    Musée souterrain de la Mine Image 
  9. 9

    Le petit train de La Mure

    En savoir +

    De nouveau sur les rails, ce joli train 100 % électrique propose “un voyage historique” de 40 minutes. Une voie ferrée de 15 kilomètres, complètement rénovée pour offrir un panorama unique sur les lacs et montagnes de Matheysine. A bord d’anciens wagons, faites l’expérience d’un voyage riche en sensations, parfois sous terre ou dans les airs au gré de 5 tunnels et 3 viaducs. Le train fait une halte au musée de la Mine Image pour les passagers qui souhaitent s’immerger dans l’histoire de l’exploitation du charbon. En fin de parcours, le restaurant, “le Panoramique”, invite à une pause gourmande. Et le belvédère à méditer face aux eaux turquoise du Lac de Monteynard.
     

    Le petit train de La Mure en gare
    Le petit train de La Mure en gare
  10. 10

    Musée Matheysin

    En savoir +

    Visiter un territoire, c’est apprécier de nouveaux paysages, une gastronomie, des activités de loisirs ou un patrimoine architectural et historique. Ce sont aussi les hommes et les femmes qui ont façonné le paysage au fil du temps. Dans un ancien hôtel particulier, la Maison Caral, le visiteur découvre à La Mure, les métiers traditionnels de Matheysine, mineur, gantier, paysan et colporteur, mais également une exposition archéologique de la préhistoire, l’époque gallo-romaine et médiévale.

    On évoque également les guerres de religion. L’art y a sa place ! On se laisse guider dans l’œuvre de Claude Garanjoud au travers de son univers abstrait. On y apprend qu’un autre artiste affectionnait particulièrement le secteur, il s’agit du compositeur organiste Olivier Messiaen. 
     

Agenda

  • oct.
    24
    2021

    Skyrace des Matheysins

    La Mure
    En savoir +

    La Skyrace des Matheysins, une course de 25,5km pour 1980m de dénivelée positive, est entrée dans le Skyrunner World Series et attire les meilleurs coureurs du monde.

    skyrace des matheysins
    skyrace des matheysins
Tuesday
19 October
8° / 16°