Récits de miracles

Signe visible de l’invisible, le miracle est espéré à force de prières, parfois dans la souffrance physique ou morale. Si tous les miraculés ne font pas publicité de la grâce qu’ils ont reçue, d’autres faits surnaturels sont transmis depuis parfois des siècles. On vous en raconte quelques-uns ?

Ces miracles ne sont que quelques-uns parmi tant d’autres. Rappelons que le titre de Saint ne peut être obtenu qu’après que l’Eglise catholique ait authentifié un miracle. Les ex-voto qui tapissent les murs des 17 lieux sacrés de l’association sont autant de preuves de grâces, qu’elles soient survenues dans l’un des sanctuaires ou qu’elles aient été accordées par l'intercession d’un Saint à une personne qui le sollicite en tout autre endroit.