Ressourcement

Expérimenter le ressourcement passe par la définition de nos besoins fondamentaux et la connaissance de la limite au-delà de laquelle ils ne sont plus respectés. Quand le mal-être s’installe, que le besoin de s’occuper de son âme se fait sentir, les Villes Sanctuaires en France proposent des lieux, des espaces, des outils pour accéder au réenchantement et guider le visiteur, le pèlerin à retrouver son « soi » profond. La liste des bonnes raisons de marquer une pause pour se ressourcer mérite qu’on s’y attarde !

Un contexte sociétal qui fait accélérer le rythme de la vie. Passer des journées à courir d’un rendez-vous personnel à une réunion professionnelle, d’une lessive à la préparation du repas, des devoirs du petit dernier aux travaux de la maison à terminer, difficile de trouver une respiration, un peu de légèreté. Or nous avons tous des besoins physiologiques fondamentaux comme respirer, se nourrir, se reposer, recevoir de l’attention, avoir un logement, qui ne sont pas toujours satisfaits. Lorsque que l’un d’eux n’est plus pris en compte surviennent le stress, la tristesse, la démotivation ou la maladie. Sans oublier que la vie n’est pas linéaire, elle est parsemée de tracas plus ou moins importants, d’évènements douloureux. Aujourd’hui, le bienfait d’un temps de déconnexion n’est plus à prouver, ça rend plus fort.

Comment se ressourcer ?

Profiter de la nature

Pour randonner, se promener, faire du yoga ou méditer en pleine conscience, vous devriez trouver votre bonheur dans le catalogue de paysages que propose l’association des Villes Sanctuaires en France. Mer, haute ou moyenne montagne, bocage, causses, forêts, lacs, rivières, villes ou villages, vignobles, vergers. Se détendre grâce au chant des oiseaux ou des cigales. Reliez-vous à la terre, contemplez ce qui vous entoure et soyez à l’écoute de vos sens.

Dans la prière

Le Christ a dit « Venez à l’écart dans un endroit désert et reposez-vous un peu (MC 6,31) ». Entrer dans le ressourcement par la prière, la méditation est une pratique qui s’exerce seul ou en groupe, lors de veillées ou à n’importe quel moment de la journée. Prier offre un temps loin des bruits du monde, un moment privilégié avec Dieu ou une méditation pour se concentrer sur ce qui se résonne à l’intérieur de soi, en ressortir grandi.

Faire une retraite spirituelle

Se couper de la routine, des obligations familiales et professionnelles. Faire une pause spirituelle dans un sanctuaire, que l’on ait une foi immense ou que l’on soit en quête de repères, c’est se laisser porter par les chants liturgiques, déposer son fardeau, prendre un temps de réflexion, se nourrir d’une énergie nouvelle pour affronter le quotidien avec plus de légèreté, de bienveillance. Contactez les sanctuaires pour organiser votre temps de pause dans la spiritualité.

Goûter au silence

Les églises sont des sanctuaires du silence. Elles le requièrent pour le respect de ceux qui prient, elles l’inspirent par leur beauté, par leur immensité. Goûter au silence c’est accéder au ressourcement en acceptant de ralentir, de couper son smartphone. Le silence aide à réfléchir peu importe que l’on soit croyant ou non. Il y a mille façons de profiter du silence comme celle de lire, enfin, ce livre qui prenait la poussière sur la table de chevet. Dans une église ou dans les grands espaces, se ressourcer en se coupant d’un monde fracassant, fermer les yeux.

Prendre des vacances

Même si la distance est infime, quitter son domicile pour quelques jours, une semaine, dépayse et aide à rompre avec le quotidien. En camping, chambre d’hôtes, hôtel, gîte, centre de vacances ou dans une maison religieuse, c’est moins de ménage, de rangement ; c’est aussi découvrir la gastronomie dans un restaurant et hop un repas en moins à préparer ! Se ressourcer en prenant des vacances dans une des 17 Villes Sanctuaires en France pour expérimenter de nouvelles activités, être en famille. Prendre contact avec l’Office de Tourisme c’est mettre toutes les chances de son côté pour un séjour personnalisé.

Faire du sport

L’association des Villes Sanctuaires en France offre au travers des 17 destinations qu’elle propose, une multitude d’activités sportives. Randonner, skier, faire du vélo ou du VTT, se balader en forêt, pratiquer un sport nautique... L’exercice physique fait circuler l’oxygène dans les muscles et les hormones sécrétées quand le corps est en mouvement ont des effets positifs sur le moral.

Pratiquer le discernement

Il fait appel à la pensée, l’intuition ou encore l’imagination pour s’interroger sur le meilleur choix à faire lorsqu’une décision importante s’impose, comme le choix d’une orientation professionnelle ou de son futur conjoint. Il peut s’insérer dans la prière, en se reliant à la nature, face à un tableau dans un musée, ou en écoutant de la musique, pour réfléchir à tous les éléments qui gravitent autour de la question et permettent d’analyser une situation avec justesse et sérénité.

Les bonnes raisons de se ressourcer : 

  • Éprouver un retour au calme intérieur
  • Ressentir les bienfaits sur la santé 
  • Savourer un sentiment de bien-être et se sentir plein d’une énergie nouvelle.
  • Trouver la réponse à des questionnements et accepter d’emprunter de nouveaux chemins
  • Faire de nouvelles rencontres
  • Expérimenter de nouvelles activités, sortir de sa zone de confort
  • Envisager le quotidien avec un nouveau regard, plus enthousiaste
  • Retrouver la foi
     
Profiter de la nature
Profiter de la nature
Ressourcement dans la prière
Ressourcement dans la prière
Faire du sport
Faire du sport
Goûter au silence
Goûter au silence
Prendre des vacances
Prendre des vacances
Pratiquer le discernement
Pratiquer le discernement