les grandes figures liées aux sanctuaires

Figures bibliques, saints chrétiens, rois ou athées convertis, ils ont traversé l'histoire des villes, des sanctuaires de l’association. Ont-ils marqués ces lieux, ou est-ce leur passage dans les villes sanctuaires qui a changé ces hommes et ces femmes ?

Des figures religieuses emblématiques, des vies extraordinaires, des rencontres humaines inoubliables.

Jésus 

Au centre de la foi chrétienne, Jésus Christ, fils de la Vierge Marie apparaît comme l’incarnation de Dieu parmi les hommes. Les 4 évangiles rapportent son enseignement, mais aussi sa vie en Palestine, durant laquelle il accomplit de nombreux miracles et demande à ses disciples de transmettre un message d’amour, de paix et de réconciliation. Il a été condamné puis crucifié. Il est mort sur la croix puis ressuscité. Les chrétiens entretiennent avec Jésus un lien d’amour, de confiance et d’espérance fort. Pour beaucoup, il est le « Messie » venu délivré le peuple Juif de l’oppression romaine.

 

La Vierge Marie 

Selon les évangiles, Marie de Nazareth était la fille d’Anne et de Joachim, plus tard l’épouse de Joseph, et enfin l’élue de Dieu. L’ange Gabriel, un jour, lui annonce sa maternité venue de l’Esprit Saint. Elle devient mère de Jésus Christ et par là « Mère de Dieu ». Elle guide les chrétiens dans la confiance envers Dieu. Elle tient une place unique dans l’Eglise, même si l’adoration est réservée à Dieu, son culte est supérieur à celui des anges et des hommes car elle est “mère très sainte de Dieu”.

 

Sainte Anne 

Elle est mère de la Vierge Marie, grand-mère de Jésus, et épouse de saint Joachim. Les évangiles ne l’évoquent pas, mais elle apparaît dans un texte apocryphe à la fin du IIème siècle : le “protévangile de Jacques”. De son histoire on retient sa foi et une maternité tardive annoncée par un ange. Son culte prend racine en Orient, se poursuit en Provence et occupe une place spéciale dans le cœur des Bretons, dont elle est la patronne, et qu’elle honore de son unique apparition au monde.

 

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et ses parents Louis et Zélie Martin 

Née en 1873 à Alençon, Thérèse est une enfant fragile qui ressent très jeune l’envie de vouer sa vie à Dieu. Elle entre au Carmel de Lisieux à l’aube de ses 15 ans, y développe sa spiritualité et laissera après sa mort le récit de ses réflexions, intitulé « Histoire d’une âme », qui inspire encore aujourd’hui des hommes et des femmes croyants ou non-croyants à trouver leur « Petite Voie ». Elle a reçu sa dévotion à Dieu de sa famille. Ses parents Louis et Zélie Martin se marient à Alençon et y élèvent leurs enfants dans une foi et un amour immenses malgré les souffrances que la vie leur impose. Leur histoire inspire les couples et les familles d’aujourd’hui à suivre une voie qui les a menés à la sainteté.

 

Sainte Marie-Madeleine 

Le personnage de Marie-Madeleine est complexe, même multiple, tantôt Marie Béthanie, Maria Magdala, ou pécheresse pardonnée. Mais c’est en figure unifiée du pardon et amie de Jésus dont elle diffusera la parole, témoin de la résurrection qu’on la vénère à Saint Maximin, à la grotte de Plan d’Aups Sainte-Baume ainsi qu’à Vézelay. Patronne des prêcheurs et figure de contemplation. Elle est le premier témoin de la résurrection du Christ et reçoit à ce titre le nom d’apôtre des apôtres par Hippolyte de Rome. Son rôle est prépondérant au sein de l’église car on lui octroie le lancement de l’évangélisation.

 

Sainte Bernadette 

Elle n’est pas canonisée pour avoir vu la Vierge Marie à 18 reprises à Lourdes, mais bien pour la vie d'humilité et de dévouement qu’elle vit à partir de 1866 jusqu’en 1879 parmi les sœurs de la charité de Nevers. Malgré une santé fragile, elle fait preuve de calme, de modestie, de charité et d’écoute auprès des malades dont elle s’occupe. Sa vie religieuse est profondément marquée par les apparitions de Lourdes et comme la Vierge Marie l'y a invité, elle a fait du reste de son existence une dédicace au Christ qui a donné sa vie.

 

Saint Michel l’archange 

Chef des armées célestes, il est représenté brandissant son épée prêt à terrasser le démon, généralement un dragon, parfois un serpent. Saint Michel est aussi passeur d’âmes, il donne le dernier jugement et ouvre les voies vers les enfers ou le paradis. Les chrétiens le respectent, et bien qu'il soit un être immatériel ne laissant aucune relique à vénérer, il prend la figure de messager de Dieu, Mickael en hébreu signifie « qui est semblable à Dieu », protecteur des fidèles de l’église, il est prié dans le monde entier.

 

Le Curé d’Ars 

Jean-Marie Vianney, saint patron de tous les curés fait figure de simplicité, de charité et de foi pour les prêtres du monde entier. Né en 1786, il vit dans une famille de paysans dans un pays meurtri par les affrontements de la Révolution Française. Sa formation religieuse est chaotique, mais il devient prêtre du petit village d’Ars. Il parle avec son cœur et incite ses paroissiens à reprendre le chemin de l’église. Confesseur infatigable, à la fin de sa vie, ce sont plus de 100 000 personnes qui se déplaçaient jusqu’à Ars pour l’écouter prêcher la miséricorde de Dieu.

 

Sainte Marguerite-Marie 

Marguerite-Marie Alacoque, née en 1647, est native du pays Charolais. Elle ressent l’appel du Christ dès l’âge de cinq ans et décide de lui dédier sa vie. A la mort de son père, la vie la malmène, elle trouve le réconfort dans la prière et reçoit ses premières apparitions du Christ. Âgée de 24 ans, elle décide d’entrer au monastère de la visitation de Paray-le-Monial où elle établit le culte du Sacré Cœur et institue la pratique de l’Heure Sainte. Les chrétiens lui attribuent le titre de « messagère du cœur de Jésus ».

 

 

la Vierge Noire de Rocamadour
la Vierge Noire de Rocamadour
Sainte Anne au sanctuaire de Sainte-Anne d'Auray
Sainte Anne au sanctuaire de Sainte-Anne d'Auray
Sainte Thérèse de Lisieux
Sainte Thérèse de Lisieux
Bernadette Soubirous
Bernadette Soubirous
Le Curé d'Ars
Le Curé d'Ars
Sainte Marguerite-Marie
Sainte Marguerite-Marie

Des rois pieux, pèlerins d’un autres temps

Henri II Plantagenêt

Père de Richard Coeur de Lion, époux d'Aliénor d’Aquitaine, il vient en pèlerinage en 1159 remercier la Vierge Noire de Rocamadour de sa guérison.

Saint Louis 

  • En 1244, Saint Louis et sa mère Blanche de Castille, viennent à Rocamadour prier Notre Dame en famille.
  • En 1244, il vient en pèlerinage à Vézelay pour la première fois.
  • En 1254, il effectue un pèlerinage au Puy-en-Velay.
  • En 1254, Saint Louis visite la grotte de sainte Marie-Madeleine à la Sainte Baume à son retour de Terre Sainte où il menait les croisades.
  • Saint Louis est venu à plusieurs reprises à Chartres en pèlerinage, notamment en 1254 mais également en 1260 pour la consécration de la cathédrale gothique.

Philippe Auguste 

En juillet 1190, il rencontre Richard Cœur de Lion à Vézelay avant leur départ pour la troisième croisade.

Francois 1er 

  • Entre 1516 et 1533, il viendra plusieurs fois prier sainte Marie-Madeleine dans la grotte de la Sainte-Baume et à la Basilique de Saint Maximin, notamment lors du mariage de son fils à Marseille.
  • François 1er vient se recueillir au Puy-en-Velay en 1533.

Henri IV 

Il renonce au protestantisme et se fait sacrer roi de France dans la cathédrale de Chartres le 27 février 1594.

Louis XIV 

  • Bébé miracle, il se rend en pèlerinage à Cotignac pour remercier la Vierge Marie d’avoir accordé à ses parents Louis XIII et Anne d’ Autriche la grâce d’une naissance tant attendue.
  • Il viendra aussi prier sainte Marie-Madeleine dans la grotte de la Sainte-Baume et à la Basilique de Saint Maximin lors de son pèlerinage en 1660.

Louis XIII et Anne d'Autriche 

Venus en pèlerinage à Sainte-Anne-d’Auray afin d'obtenir la grâce d'une naissance. De cette visite naîtra Louis XIV, encore appelé Louis Dieudonné. Ils offriront par la suite les reliques de l'avant-bras de sainte Anne au sanctuaire, reliques toujours présentes dans la basilique près de l'autel de la dévotion.

 

Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion avant leur départ
Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion avant leur départ
François 1er
François 1er
Le sacre d'Henri IV
Le sacre d'Henri IV
Louis Dieudonné
Louis Dieudonné

Des conversions

Francis Poulenc

 Auteur, compositeur, pianiste Français, né en 1899, il reçoit « la grâce en plein cœur » face à la Vierge Noire de Rocamadour en 1936.

Maurice Caillet

Ancien franc-maçon, il se converti à l’âge de 50 ans à la suite d’un pèlerinage à Lourdes. Encore non croyant en 1984, il a ressenti l’appel de la Vierge Marie.

Francis Poulenc
Francis Poulenc