Pèlerinage à Souvigny

Grand site d’Auvergne, nécropole des ducs de Bourbon, haut lieu de pèlerinage depuis le Moyen-Âge, le sanctuaire invite à s’imprégner des valeurs de deux des grands abbés de Cluny, décédés à Souvigny, Mayeul et Odilon
 

Pourquoi venir en pèlerinage à Souvigny ?

A l’origine, le Sanctuaire ne se situe pas exactement sur les chemins de saint Jacques de Compostelle, mais la réputation de saint Mayeul et saint Odilon, pousse les pèlerins à faire le détour par Souvigny pour se recueillir sur leur tombeau. Ainsi naît le GR 300 qui relie ce village de l’Allier à Vézelay.  Après les tumultes de la Révolution Française, le pèlerinage de Souvigny qui rassemblait papes, rois, marchands et paysans, perd de son attrait. C’est en 2016 sous l'impulsion de l’évêque de Moulins, que la fille aînée de Cluny, le plus grand édifice religieux du Bourbonnais, accueille de nouveau les pèlerins en masse pour vivre un grand moment de paix, de partage, et d’espérance.

Au cœur du village, on découvre la prieurale accolée au prieuré où vivent depuis 2017 les sœurs oblates, et on imagine les nombreuses campagnes de construction qui se sont succédées pour accueillir les pèlerins toujours plus nombreux jusqu’en 1789. 
Celui qui marche vers Souvigny aujourd’hui, pénètre à son arrivée un vaisseau de pierre long de 84 mètres, haut de 17 mètres. La lumière qui inonde les lieux prodigue instantanément un sentiment de bien-être et incite à ouvrir son cœur.

Les chapelles latérales accueillent les sépultures de la famille de Bourbon, dans la Chapelle Vieille reposent les gisants de Louis II de Bourbon et de sa femme Anne d’Auvergne. Du jaune et du blanc sur les murs, et au centre de la nef, les visages tournés vers l’entrée de l’église et le célèbre orgue François-Henri Clicquot, les gisants des Saints interpellent. Respectivement quatrième et cinquième abbés de Cluny, Mayeul et Odilon ont, pour le premier, instauré puis respecté la règle bénédictine, des valeurs de charité, d’humilité, pour le second, porté le message de paix et de miséricorde face à la violence des mœurs féodaux. Leurs reliques à l’abri dans une armoire fabriquée au XVème siècle, sont vénérées par ceux qui souhaitent marcher dans leurs pas.

Le cheminement spirituel se poursuit face au bas-relief représentant la mise au tombeau, dans la sacristie baroque, le cloître, les jardins, et au musée de Souvigny qui expose notamment la frise romane monumentale, et la célèbre colonne du Zodiaque, pilier roman du XIIème siècle

Gisant de Saint Mayeul et Saint Odilon
Gisant de Saint Mayeul et Saint Odilon
Armoire aux reliques
Armoire aux reliques

Que demande-t-on à saint Mayeul et saint Odilon ? 

Pas moins de 2 000 personnes ont assisté au renouveau du pèlerinage dédié à saint Mayeul et saint Odilon en 2016.

Ils sont invoqués depuis des siècles pour intercéder en faveur de la guérison d’un proche, ou pour soi-même suite aux nombreux miracles qui leur sont attribués comme celui qui suit. “Cette mère, forte de la foi et pleine de confiance au pouvoir de saint Mayeul, porta l’enfant à son autel. On la voit traverser les rues de la ville d’un pas précipité.

A ceux qui l’interrogent: “c’est mon enfant mort que je porte à saint Mayeul afin qu’il me le rende” répond-elle sans s’arrêter. Le peuple, ou plutôt toute la ville, l’y suit. Elle le dépose sur l’autel du saint et se met à prier. Fidèles et religieux, tous étaient dans l’attente de ce qu’il plairait à Dieu d’opérer, par son serviteur. On avait jusque là beaucoup de malades et d’infirmes guéris au saint tombeau, mais on n’avait pas ouï dire qu’un mort y eût été ressuscité.
Les archives clunisiennes possèdent plusieurs livres datés d’avant la Révolution Fançaise qui relatent les nombreuses grâces attribuées à Mayeul et Odilon.

A leur contact, on cherche d’abord à prendre du recul, à sortir du quotidien pour faire la paix avec soi-même, sa famille, et parfois trouver l’énergie nécessaire pour affronter les tourments de la vie. On marque une pause pour réfléchir à la paix dans le monde, entre humains de différentes origines et de diverses religions. La paix qui rassemble les laïcs et les religieux, union qui permit la construction de l’édifice hors norme qu’est la prieurale. S’unir pour déplacer les montagnes, soulager les peines, mettre fin aux guerres partout dans le monde.

Le Sanctuaire de Souvigny est rattaché à la paroisse de Souvigny. Il est ouvert toute l’année.
 

Ensemble Prieurale de Souvigny
Ensemble Prieurale de Souvigny
Jardins du Prieuré
Jardins du Prieuré

Accueil des pèlerins au sanctuaire de Souvigny

Sanctuaire de la paix
6 place Aristide Briand
03210 Souvigny
Tél.  +33 (0)4 70 43 60 51
www.souvigny-sanctuairedelapaix.com

Les temps forts :

Mai

Pèlerinage dédié à saint Mayeul et saint Odilon 1er dimanche de mai

Août

Concert-spectacle sur les route de Cluny
Concerts d’orgues pendant les fêtes médiévales
 

mardi
23 octobre
6° / 15°
Pèlerinage à Souvigny