Vézelay : une beauté basilicale en Bourgogne

Au-dessus de la campagne chaleureuse et colorée, le soleil rougit et prend une forme arrondie. Vézelay m'offre une magnifique soirée ensoleillée. Je comprends que les artistes en soient tombés fous amoureux. Un vrai joyau médiéval. Cette petite commune, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, est, depuis longtemps, un refuge pour les artistes et les écrivains. De la majestueuse Basilique Sainte-Marie-Madeleine aux musées, en passant par les ruelles et les charmantes boutiques et librairies, Vézelay invite à un voyage à travers l'esprit et la créativité. Allons-y !

Visiter Vézelay

Que faire à Vézelay ce week-end ?

La basilique Sainte-Marie-Madeleine

Il est déjà huit heures et demie lorsque je franchis les portes. Le frère Matteo m'accueille chaleureusement et me narre l'histoire de cet édifice ancestral, parsemant son récit de quelques anecdotes amusantes. Ancien lieu druidique, la basilique a été érigée au XIIème siècle, accueillant les pèlerins venus vénérer les reliques de sainte Marie-Madeleine. Témoin des vicissitudes de l'histoire, il faudra attendre le XIXème siècle pour que l'écrivain Prosper Mérimée, Inspecteur général des Monuments Historiques, tombe sous le charme de Vézelay et en demande sa rénovation. Il fera alors appel à l'architecte de talent Eugène Viollet-le-Duc pour restaurer l'abbatiale. Un travail colossal achevé entre 1840 et 1860.

Pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle

Que ce soit par la foi ou dans une quête de soi, venir à Vézelay représente une étape incontournable sur le chemin vers Saint-Jacques. Ce parcours traverse des villages pittoresques, incluant deux autres villages classés parmi les Plus Beaux Villages de France : Apremont-sur-Allier et Gargilesse-Dampierre.

Un spectacle lumineux captivant

Chaque année, depuis plus de huit siècles, un phénomène lumineux fascine les visiteurs : le 21 juin, à midi, neuf taches de lumière se dessinent au sol, parcourant la nef de l'église, du chœur jusqu'au narthex (une sorte de porche majestueux, situé à l'entrée). C'est un spectacle enchanteur, qu'on soit croyant ou non. Lors du solstice d'hiver, le 21 décembre, à midi, le soleil illumine les chapiteaux de la nef avec une précision parfaite.

La chapelle de la Cordelle

Située au pied de la colline éternelle, la chapelle de la Cordelle représente l'une des plus anciennes implantations de l'ordre franciscain en France. Fondée il y a plus de 800 ans, elle offre un véritable havre de paix. Ce jardin tranquille, enchâssé entre les murs de l'ancien monastère, invite à la méditation et à la réflexion, procurant un moment de sérénité et de recueillement. À proximité, sur les flancs de la colline, une immense croix marque le lieu où saint Bernard prêcha, en 1146, lors de la seconde croisade, devant Louis VII, Aliénor d'Aquitaine et près de 100 000 personnes ! L'ermitage, toujours habité par les frères franciscains, va bientôt bénéficier d'un projet de rénovation majeur afin de perpétuer l'esprit du lieu : prière, accueil fraternel et engagement en faveur de l'écologie.

Le musée Zervos

Le musée Zervos est un lieu unique en son genre. Installé dans la demeure historique de Romain Rolland (lauréat du prix Nobel de Littérature), il renferme une exceptionnelle collection d'art contemporain. En effet, en 1970, le couple Zervos, Yvonne et Christian, fondateurs de la célèbre revue Cahiers d'Art, ont généreusement légué à la commune pas moins de 800 œuvres et documents. Dès que j'en franchis les portes, je suis accueillie par des œuvres de grands artistes tels que Miró, Picasso, Kandinsky ou par les délicats mobiles de Calder. Pour compléter la visite, il est possible de visiter la maison du couple Zervos, également appelée « la Goulotte ».

L'atelier "Or et Lumière"

Dans l'atelier de Béatrice Van Den Bossche, un art médiéval est ravivé avec passion : l'enluminure. À l'époque médiévale, ce n'était pas qu'une simple décoration pour les manuscrits, mais revêtait déjà un symbolisme riche de sens et de spiritualité. En effet, chaque couleur avait une signification profonde. Le bleu, extrait du lapis-lazuli ou de l'azurite précieuse, évoquait la pureté céleste et la divinité, tandis que le rouge, provenant du cinabre ou de la cochenille, symbolisait le sacrifice et la passion du Christ. Le vert, issu du cuivre ou de l'indigo, représentait la fertilité et l'espoir. Quant au jaune doré, obtenu à partir des feuilles d'or, il incarnait la lumière divine et la transcendance. Béatrice perpétue cet héritage unique en utilisant les mêmes techniques et matériaux qu'à l'époque médiévale : parchemin, pigments naturels et liants à base de blanc d'œuf, de gomme arabique et d'eau de miel pour assurer l'adhérence des pigments au parchemin tout en fluidifiant la texture.

La Cité de la Voix

Ancien Hôtel Dieu, cet établissement s'est transformé en studio d'enregistrement et de répétition pour les artistes, en 2010. Cinq ans plus tard, il devient officiellement la Cité de la Voix. Sous la direction de François Delagoutte (2018) ce lieu offre aux artistes interprètes et compositeurs un vaste espace de plus de 1 200 m², entièrement dédié à la répétition, à la création, à l'enregistrement et à la représentation. La Cité de la Voix abrite également le célèbre chœur "Arsys Bourgogne". À l'approche des Jeux olympiques de Paris 2024, la Cité de la Voix propose une série d'événements combinants arts et sport. Des randonnées, des ciné-concerts, des spectacles, des olympiades amusantes, des pool parties... De plus, tous les étés, à la fin du mois d'août, la Cité de la Voix organise "les Rencontres musicales de Vézelay". De 8h à 23h, des concerts gratuits et payants sont proposés dans des lieux éclectiques et originaux. Une expérience incontournable pour découvrir Vézelay du point de vue des artistes !

Où dormir à Vézelay

  • SY La Terrasse : j’ai eu la chance d’avoir une chambre vue sur la basilique. Idéalement situé, l’hôtel est un bon point de départ pour visiter Vézelay. Au calme et chambre bien aménagée. Une bonne table pour le soir travaillée avec des produits régionaux.

  • L’Hôtellerie de Vézelay : trois maisons d’accueil : au centre Sainte-Madeleine, à côté de la basilique, à la maison Saint-Bernard, au milieu du village et la maison Béthanie, en bas du village. Simplicité et convivialité.

Où manger à Vézelay

  • Auberge La Coquille : une belle adresse pour déguster une cuisine à base de produits locaux dans un cadre atypique ! Salle du 18ᵉ siècle avec cheminée et poutres apparentes. Crêpe complète, avec supplément fromage époisse : je recommande !

Une parenthèse artistique

Reportage réalisé dans le cadre de ma mission “Mange, Prie, Aime” avec Villes Sanctuaires en France.

lundi
17 juin
15°
15° / 21°