Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

ALENCON Histoire et message
> Pour votre pèlerinage > Pour votre séjour galerie photo agenda

Alençon, pèlerinage Martinien et Thérésien

Alençon conserve la mémoire d’une famille au destin exceptionnel. A l’âge de 26 ans, Zélie GUÉRIN croise Louis MARTIN sur le pont de Sarthe d’Alençon et a un pressentiment : « C’est celui-là que j’ai préparé pour toi ».

Le mariage a lieu quelques mois après leur rencontre, le 12 juillet 1858 à 22 heures à l’hôtel de ville d’Alençon et le 13 juillet à minuit à l’église Notre-Dame.

C’est le point de départ de la vie du couple sur un chemin d’humanité et de fraternité qui l’a conduit à la sainteté.

La famille MARTIN rejoint en 1871, la maison de la rue St-Blaise où Louis seconde efficacement son épouse dans son entreprise dentellière. Ils connaissent un amour sans ombre et ont neuf enfants parmi lesquels le dernier, « la petite Thérèse » (sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus), qui est, au dire de Pie XI, « la plus grande sainte des temps modernes ».

Née le 2 janvier 1873, à Alençon, Thérèse passe la première année de sa vie dans le village de Semallé, chez une nourrice, Rose Taillé, sa santé imposant un départ à la campagne.

Thérèse grandit ensuite à Alençon jusqu’au décès de sa mère. La famille quitte alors Alençon pour se rapprocher de celle du frère de Zélie, pharmacien à Lisieux.

Elle entre au Carmel en 1888, là où deux de ses soeurs l’ont précédée. A la demande de sa supérieure, Thérèse écrit les souvenirs de son enfance et de sa vie. Ceux-ci sont publiés un an après sa mort, sous le titre « Histoire d’une âme ». Le monde entier découvre à travers ce récit, une sainte qui expose « la petite voie » qui a guidé sa recherche spirituelle. Pour le centenaire de sa mort, le pape Jean-Paul II la proclame Docteur de l’Eglise (1997).

Thérèse fait souvent référence à la vie familiale qu’elle a connue à Alençon. « Le Bon Dieu m’a donné un père et une mère plus dignes du Ciel que de la Terre. »

Louis et Zélie Martin sont des témoins prophétiques, à une époque difficile pour leurs concitoyens : guerre de 1870, crise économique. Sensibles à la condition de chacun, ils entrent en dialogue avec toutes les personnes qu’ils rencontrent, quelles que soient leurs conditions sociales.

En octobre 2008, le légat du pape Benoît XVI, le cardinal Saraiva Martins a présidé les cérémonies de la béatification du couple Louis et Zélie Martin à Alençon et à Lisieux.

En parcourant la ville d’Alençon, approchez au plus près des grandes étapes de la vie de la famille Martin : la « Maison Familiale » recrée l’ambiance et l’authenticité de la vie à l’époque, la basilique Notre-Dame où fut baptisée Sainte-Thérèse et la fabuleuse Dentelle au Point d’Alençon, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, un savoir-faire unique au monde.

En ligne :

www.paysdalencontourisme.com

Évènement 2016 : Une même date, un horaire unique pour un événement qui se déroulera en simultané dans les 17 villes membres de l’association des Villes Sanctuaires ; c’est ainsi que se déroulera la deuxième édition de la 25ème heure des Villes Sanctuaires, le 29 octobre.
Rechercher